Baisée juste après la sortie du lycée

  • Voilà salut les mecs c’est encore Alex je sais que vous êtes friands de mes histoires et je remercie tous ceux qui m’écrivent. Aujourd’hui je vous raconte une anecdote sur Caroline, une pute de 18 ans que j’ai baisée juste après qu’elle soit sortie du lycée.

    Je suis tranquillement en train de faire le montage pour mon site, lorsque je reçois un e-mail. Il y a tout un pavé en texte ce qui me casse profondément les couilles. Mais je me suis forcé à le lire car la photo en pièce jointe était celle d’une petite blonde sexy avec des yeux verts magnifiques. J’ai voulu en savoir plus et je me suis donc tapé tout son texte. Dont je vous passe le bla-bla habituel pour en venir directement au plus intéressant. Elle s’appelle Caroline, elle a 18 ans et c’est une folle de sexe. Apparemment les mecs de son lycée n’arrêtent pas de parler de mon site c’est que je commence à prendre un petit peu de célébrités. Je suis content, mais en même temps ils sont jeunes. Ce qui m’intéresse le plus, ce sont plutôt leur petite copine que je peux baiser sans aucun remords. Elle m’explique qu’elle voudrait avoir son quart d’heure de notoriété et que je la baise. Par contre, elle n’a pas voulu que je la prenne en photo car elle voulait que je me concentre uniquement sur sa petite chatte. Elle m’a dit que le jour où j’irai la chercher, elle aurait une belle petite chatte toute lisse et tout humide et qu’elle se donnerait à fond à moi.

    J’ai traversé tout Paris ce jour-là pour aller récupérer Caroline. J’ai pensé un moment que je pouvais tomber dans un piège mais vu le nombre de personnes qu’il y avait, je me suis vite rassuré. D’autant plus qu’à la sortie de son lycée, il y avait une multitude de petites salopes en jupe courte qui devaient sûrement avoir froid aux escalopes. J’aurai donné cher pour plonger au milieu de toutes ces filles et leur réchauffer l’entrecuisse à grands coups de bites ou de langue. Je me vois arriver tout d’un coup la petite Caroline qui ne m’a pas fait un faux plan en envoyant une photo bidon. Elle est montée dans ma voiture et nous sommes partis direction deux rues plus loin pour un hôtel bas de gamme. Je ne lui ai pas trop parlé et elle non plus. Elle c’était par timidité, moi parce que je n’avais rien à foutre de ce qu’elle pouvait me raconter. La seule chose que je voulais et comme je lui dis directement, c’était qu’elle me suce la bite. À peine son sac posé, je lui appuie sur les épaules pour qu’elle se mette à genoux et qu’elle me fasse une pipe goulue. Je l’ai caressée au début puis j’ai fini par être plus insistant. Une fois que j’étais assez dur, je l’ai jetée sur le lit et je lui ai demandé d’écarter les cuisses et de se foutre à poil. Je me suis déshabillé et je l’ai défoncée comme une chienne. Pendant que je la prenais en levrette et que je lui mettais des bonnes grosses claques sur son petit cul serré, je lui malaxais le trou du cul avec le pouce qui n’a jamais voulu s’enfoncer. Je n’ai jamais vu un trou du cul aussi étroit et je lui ai dit qu’il fallait qu’on se revoie pour que je l’encule jusqu’aux couilles. Mais elle m’a dit qu’elle était vierge du cul et que c’était quelque chose qui ne lui faisait pas envie. Sauf que moi ma cocotte, maintenant que j’ai vu ton trou du cul serré, je ne pense qu’à ça. Donc Caroline, j’ai tenu ma promesse en te faisant pas de photos et en faisant une confession intime sur ce blog grand public. Maintenant tous tes copains vont savoir que tu t’es tapé un mec mur et que tu t’es fait baiser comme une grande. Mais maintenant, je voudrais vraiment t’enculer et de faire connaître l’orgasme anal.

    Les gars si vous faites partie des amis de Caroline, essayez de la convaincre qu’elle vienne me voir pour que je l’encule et que je la fasse couiner comme la pute qu’elle est.

    Alex Paris

  • Sa fiche profil

    Inscrit le

    Lui écrire

  • SnapChat Sexy




  • Rencontres sexy près de chez vous

  • Favoris

  • Vos commentaires

    Pas de commentaire.

    Laisser un commentaire