Cette femme s’est godée au cinéma

  • Je suis un homme divorcé qui aime bien de temps en temps me rendre au cinéma pour regarder des films. Cela peut paraître idiot ce que je viens de vous écrire, mais croyez-moi que certaines personnes ne vont pas au cinéma dans le seul et unique but de regarder l’écran. D’autres, comme la femme dont je vais vous parler dans ma confession, prennent du plaisir autrement notamment avec des Sex Toy.

    Étant donné que mon boulot me prend beaucoup de temps, je vais uniquement aux séances tardives. Non seulement il y a moins de monde mais l’ambiance est totalement différente. Me voilà donc parti pour un film de deux heures confortablement installé sur les fauteuils de la rangée du haut. Vous savez celle qui se trouve juste sous la cabine du projectionniste. Au bout de 20 minutes, une femme arrive en retard et s’installe tout près de moi. Je tourne la tête par réflexe et je m’aperçois que cette femme est toute mignonne. Elle doit avoir une quarantaine d’années et a une petite jupe volante. De l’œil droit je regardais le film, du gauche je regardais les jambes sexy de cette femme. Elle ne prêtait aucune attention à moi et je me suis donc reconcentré sur le film. Sauf qu’une demi-heure plus tard, elle a fouillé dans son sac ce qui a fait du bruit. Je me suis retourné vers elle et elle s’est excusée en faisant une moue bizarre avec son visage. Quelques instants plus tard, j’ai entendu des vibrations. Je me suis dit que maintenant elle allait m’enquiquiner avec son téléphone portable. Sauf que pas du tout, elle avait sorti un vibromasseur et se caressait le clitoris avec. Elle était complètement désinhibée et ça en devenait gênant.

    A la limite, je pense que j’étais beaucoup plus mal à l’aise qu’elle. Voilà donc cette femme d’une quarantaine d’années qui avec son vibromasseur se faisait du bien juste à côté de moi au cinéma. Elle s’est titillée le clitoris avant de mettre les jambes en l’air sur le fauteuil de devant et de se caresser la chatte. Elle était en train de se goder comme si de rien n’était. Elle ne m’a même pas regardé et s’est fait son tripe toute seule en se faisant vibrer le fond du vagin. J’étais complètement ahuri par ce que je venais de voir. En moins de 15 minutes elle a eu un orgasme puis elle s’est barrée. Je me suis même demandé si je ne m’étais pas assoupi et si je n’avais pas rêvé cette scène surréaliste.

    En quittant la salle de cinéma, je suis tombé nez à nez avec la même femme qui sortait d’une autre salle de projection. J’en ai donc déduit que je n’avais pas rêvé et que cette femme passait ses soirées à s’installer dans les différentes salles de cinéma pour se goder.

    Emmanuel 52 ans Paris

  • Sa fiche profil

    Inscrit le

    Lui écrire

  • Sextoys au hasard




  • SnapChat Sexy




  • Rencontres sexy près de chez vous

  • Favoris

  • Vos commentaires

    Pas de commentaire.

    Laisser un commentaire