Je sors le soir pour me taper tout ce qui bouge

  • Je suis une femme nymphomane de 27 ans. Je suis complètement intoxiquée au sexe et je sors le soir pour me taper tout ce qui bouge.

    Depuis la faculté, j’ai toujours eu une grande liberté sexuelle. Dans ma vie j’ai toujours eu plusieurs amants en même temps et je n’arrive pas à comprendre la fidélité et l’exclusivité. J’ai besoin de changement permanent et de pluralité. Parce que lorsque je baise avec un mec même s’il est très bon, je m’ennuie assez rapidement. J’ai besoin d’avoir plusieurs bites en même temps pour me satisfaire. Lorsque j’en parle à mes copines, elle me dise que je suis complètement déglinguée du cerveau et que je devais être mec dans une autre vie. Et peut-être qu’au fond tout cela est vrai. Je me rends compte que je suis une grosse cochonne complètement barge de la chatte.

    Pas plus tard qu’il y a deux jours, j’ai eu envie de sexe toute la journée. Je me suis caressée plusieurs fois au bureau et cela n’a pas suffi. Dès que je suis arrivée chez moi, je me suis fait une petite séance avec mes sex toys et j’ai eu beau jouir de nouveau, j’avais toujours envie d’une bonne baise hardcore qui me laisse sur les rotules. J’ai donc décidé de passer au plan B. Je me suis emparée de mon téléphone dernier cri sur lequel je stocke tous les numéros des mecs que j’appelle des crevards et qui sont prêts à tout pour un plan cul avec moi. Ce soir-là j’en ai appelé trois. Les trois sont venus. Ils savent où j’habite et se connaissent puisqu’ils ont déjà participé à des gangbangs ensemble dont j’étais le centre d’intérêt. Je me suis fait défoncer comme une chienne pendant plusieurs heures. J’ai tout de même réussi après une double pénétration profonde et une double anale, à me calmer pour la nuit. J’en ai libéré deux et j’en ai gardé un avec moi. Je me suis dit que si pendant la nuit j’avais encore une petite envie, je n’aurais qu’à me servir.

    Je sais que ma confession intime va en choquer quelques-uns ou quelques-unes, mais ce n’est absolument pas de la provocation mais simplement la réalité. Je suis une nymphomane et je pense sincèrement que c’est une maladie. Le fait de vous avoir écrit ces quelques lignes m’a donné de nouveau envie de baiser.

    Anne-Sophie 27 ans Guingamp

  • Sa fiche profil

    Inscrite le

    Lui écrire

  • SnapChat Sexy




  • Rencontres sexy près de chez vous

  • Favoris

  • Vos commentaires

    • langue de chat

      langue de chat -

      Bonjour Anne Sophie je serais ravie de te présenter mes 23cm à sucer je suis razee intégralement même les couilles gland de 4,5 CM endurant razee intégral propre jarods376@gmail.com

    • Ulcan

      Ulcan -

      une belle histoire très excitante

    • Justine

      Justine -

      J'adore cette histoire aussi ! bravo Anne-sophie

    • mookie59 -

      Magnifique histoire et j'aurais aimer faire parti de ta liste :9

    • Limonads -

      de belles histoires et confessions intimes en ce moment je me régale !

    Laisser un commentaire