Ses trous sont trés odorants

  • Je ne sais pas si cela doit vraiment se confesser, mais je vais vous dire aujourd’hui que les trous de ma femme sont très odorants. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle je l’aime très fort et que j’ai tout le temps envie de la doigter, de la lécher et bien entendu de la baiser.

    Le pire c’est que tout ça est arrivé sans que l’on s’en rende compte, ni elle ni moi. Un soir, elle était allongée sur le côté en train de lire un livre et je suis arrivé derrière elle. J’ai passé ma main dans ses fesses et c’était humide comme d’habitude. Cette coquine me glissait dans le creux de l’oreille qu’elle voulait que j’aille lui bouffer l’anus. Alors bien évidemment c’est quelque chose dont je raffole et elle le sait très bien. Je me suis glissé sous les draps en position de 69 mais à l’envers. J’ai écarté ses fesses et là une forte odeur s’est emparée de mes narines. Cela m’a filé une trique d’enfer. Alors je n’ai rien dit sur le coup pour ne pas lui gâcher son plaisir, et j’ai plongé tête première dans son anus que j’ai fouillé habilement avec la langue. J’avais en même temps de par la position mon nez collé contre son vagin. Il sentait fort la mouille et la transpiration. Je me suis régalé de lécher tout ça et de lui donner un magnifique orgasme. Cette sensation était vraiment extraordinaire et c’est la première fois que j’ai pris un pied aussi fort en respirant des odeurs intimes.

    J’ai fini par lui en parler et nous avons analysé tout ça ensemble. Nous avons essayé de comprendre qu’elle était la raison car au fil des jours, ses trous devenaient de plus en plus odorants. Elle avait beau les nettoyer avec des savons spéciaux intimes, l’odeur revenait assez rapidement. Elle est allée prendre conseil auprès de son gynéco qui lui a dit que cela pouvait être l’excitation. La mouille sécrétée lors d’un état d’excitation intense pouvait avoir une odeur particulière. Tant qu’elle n’était pas malade c’était le principal. Maintenant nous usons et abusons de cette particularité physique de ma femme. Elle a pris maintenant l’habitude de se faire une toilette matinale succincte. Elle part ensuite travailler et transpire bien comme il faut de l’entrecuisse et des fesses. Elle se précipite alors à la maison et s’allonge dans le lit avec les cuisses et les fesses écartées. Ce que j’aime particulièrement, c’est lorsqu’elle se met en position de quatre pattes face à la télé. Elle est appuyée sur un coussin au niveau de ses coudes et a ses fessiers bien ouverts et offerts. Je m’empresse de caresser et d’humer sa bonne chatte gluante d’où s’écoulent des filets de bave. Son anus est luisant et palpitant. Je commence par passer mes doigts pour bien étaler toutes ses sécrétions et les mélanger. Je m’installe ensuite entre ses fesses et y passe une bonne demi-heure. Je passe ma langue de son clitoris jusqu’à son anus. Je lui bouffe les trous et lui fait une bonne toilette intime en aspirant chaque goutte de liquide sécrétée par ses trous. Je profite de bien respirer ses odeurs corporelles qui me font bander comme un fou. Je viens ensuite la pénétrer et je décharge sois sur ses trous sois à l’intérieur.

    Voilà l’histoire de ma femme qui a des trous très odorants qui me donnent beaucoup de plaisir surtout lorsqu’elle vient m’embrasser et que mon visage sent bon l’anus et la chatte.

    Couple 46 ans Valenciennes

  • Sa fiche profil

    Inscrits le

    Lui écrire

  • SnapChat Sexy




  • Rencontres sexy près de chez vous

  • Favoris

  • Vos commentaires

    • Sofian -

      ils ont l'air bien odorants en effet ! mais je lecherai tout !

    Laisser un commentaire