Une branlette au tél trés jouissive

  • Je vais vous raconter dans cette confession intime très particulière, la fois où je me suis fait une branlette Ultra jouissive avec une hôtesse de téléphone rose. Cela été une des meilleures branlettes de ma vie et je pense que c’est sympathique de la partager avec vous.

    J’ai découvert le téléphone rose totalement par hasard. J’étais à la montagne dans une location et tandis que ma femme partait skier toute la journée, je surfais sur Internet. Je suis tombé par hasard sur une publicité de services de téléphone rose qui m’a un peu plus attiré. Je connaissais bien évidemment le principe mais je n’y avais jamais moi-même goûté. J’ai profité d’un moment de solitude pour composer le numéro et je suis tombé très rapidement sur une hôtesse de téléphone rose. Cette dernière se trouvait être très gentille et m’a mis tout de suite à l’aise. Elle a compris que c’était la première fois que je faisais cela et m’a posé quelques questions histoire de détendre l’atmosphère. Je me suis rapidement trouvé à l’aise à discuter avec elle et nous en sommes venus naturellement à parler de sexe. Il faut dire que la jeune femme semblait très expérimentée en la matière. C’est une femme de 40 ans, ce qui pour moi était jeune. Ce que j’aimais avec elle, c’est qu’elle a répondu honnêtement à ma question lorsque je lui ai demandé pourquoi elle faisait cela. Elle m’a dit que non seulement elle aimait ça, mais qu’en plus cela lui faisait un complément de salaire.

    Mais revenons à ma branlette Ultra jouissive. J’ai une femme qui a un corps très menu. C’est-à-dire qu’elle ne pesait 45 kg toute mouillée et encore si elle a les skis au pied. Donc autant vous dire que le côté forme généreuses, je ne connais pas et malheureusement je n’ai jamais connu. Il se trouve que mon hôtesse de téléphone rose est une femme charnue. Donc si on résume, elle a une quarantaine d’années et un corps pulpeux. Elle m’a décrit en long en large et en travers sa magnifique poitrine laiteuse lourde et dense ainsi que ses bonnes grosses fesses qui visiblement lui faisaient une raie juteuse. J’ai tout de suite imaginé la chose et je la comparais inconsciemment aux fesses de ma femme qui sont ouvertes tellement elle est maigre. J’adore ma femme ce n’est pas ce que je veux dire. Mais on aime toujours ce que l’on n’a pas chez soi. Tandis que l’hôtesse de téléphone rose se décrivait, je me masturbais en imaginant la scène. Elle me disait qu’elle était en face de moi et qu’elle me faisait une branlette espagnole tout en tirant quelques coups de langue à mon gland lorsqu’il passait à portée de sa bouche. Il ne m’aura pas fallu beaucoup de temps pour lui balancer toute la purée en plein visage. Je me suis régalé et cette branlette a été ultra jouissive.

    Lorsque ma femme est rentrée, j’ai eu une folle envie de la baiser. Je n’ai donc pas attendu qu’elle se repose et je lui ai juste baissé la combinaison pour la prendre en levrette à quatre pattes sur la moquette. Une formidable aventure que j’avais envie de partager avec vous aujourd’hui.

    Jean-Pierre 54 Marseille

    banrose

  • Sa fiche profil

    Inscrit le

    Lui écrire

  • SnapChat Sexy




  • Rencontres sexy près de chez vous

  • Favoris

  • Vos commentaires

    Pas de commentaire.

    Laisser un commentaire